AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON RECONSTRUIT LE FORUM, LES COCOS I love you un peu de patience !

Partagez | 
 

 Le personnage resté secret pendant tant d'année va enfin faire son arrivée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Selena Clisterna

✓ AVATAR : Nina Dobrev (a)
✓ AGE : Bonne question
✓ DOUBLE-COMPTE : Nop pas encore (a)
✓ POSTS : 216
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 22/01/2011
✓ AGE : 22

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Le personnage resté secret pendant tant d'année va enfin faire son arrivée   Mar 12 Avr - 17:39

P E R S
O N N A G
E


Nom : Spillman

Prénom
:
Aléa

Âge & date de naissance : née le 6
juin 1899, elle a désormais 22 ans

Rang :
Comtesse

Genre : Démonette spéciale. Elle est démon
oui, depuis le jour où elle avait perdue la parole, des âmes noires
venaient la tourmenter et c'est ainsi qu'elle fut transformée en
vampire.

Histoire :
J'avais cinq ans. Aléa c'est
mon prénom. Couvertes de bleus, essoufflée, mais je tiens debout.
Rejeté, par tous. Me plaindre? Non je ne veux pas. Je veux rester
forte. Une goutte tombe sur le sol. La tache s'allonge pour pénétrer
dans le sol. Une simple auréole est visible, elle est rouge.
Une
nouvelle claque vola dans l'air.
'' - Andouille pourquoi as tu
ramené cette horreur? '' Je tente de reprendre mon souffle. Des
larmes coulent sur ma petite joue. Je me relève, tentant de retenir
mes larmes.
'' Il éta-it tou-tout seul je voulais
l'ai-der.''
Une lueur rouge et noire, de colère foudroie le
regard de la dame, elle m'intimide j'ai peur. .
'' Toi aider ?
Mais ma pauvre imbécile tu n'es bonne à rien, tu n'es qu'une erreur
de la nature, le déchet de cette terre. ''
Les larmes
ruisselaient alors sur mes joues. Je ne me retient plus et j'éclate
en sanglot. Mais la dame aussitôt réagit au quart de tour.
''
Regarde moi ça espèce de petite idiote, tu pleures comme une pauvre
enfant sans défense. Mais vas tu te taire oui! ''
Une nouvelle
volée. Un bruit sombre de ma chute sur le plancher. Je prend contre
moi le sac et m'enfuis en courant dehors dans la rue. Je vais dans
une ruelle à impasse et pose délicatement le sac sur le sol. Agité
par des petits tremblements, une petite tête noire sors du sac. Un
chiot. Il sort avec peine du petit sac en lin et va sur mes genoux .
Il gémit, ne comprenant certainement pas pourquoi moi, une petite
humaine pleure.
'' Par-don pet-it chi-ot, je vou-lait pa-as te
fai-re pe-ur. '' J' éclate alors en sanglot, et la petite bête se
colle contre moi . Combien de temps je passe à élancer le petit
chiot? Des heures sans doutes. Et quand je vois le soleil décliner
je sursaute. Je dois rentrer sinon, je me ferai gifler et battre une
nouvelle fois. Je sors de la ruelle, le chiot me suit. Je marche
encore et encore sous les yeux des passants au regard interdit.
Pourquoi ne m'ont ils pas aidés?
Une douleur me transperce le
coeur, je veux rentrer à la maison. Je n'entend plus les voix de
ceux qui m'entourent. Je titube. J' entend un vague murmure autour de
moi, pourtant la ruelle est vide, mais une étrange fumée noire sort
d'une maison. Le sac tombe, je pleure, je regarde autour de moi la
tête me tourne j'ai peur je dois rentrer. Je me met à courir, la
peur au ventre. Je tourne dans la rue droit vers la maison. Mais le
monsieur est là, il va vers moi, l'air furieux, il me prend. Je
hurle, le frappe mais rien à faire il ne me repose pas par terre. Il
m'entraîne dans sa maison. Lisa est avec moi, elle ne bouge plus sur
le canapé. J'ai peur. Il dit que c'est de ma faute, que je l'ai
forcé à agir ainsi. Il vide un bidon rouge, de l'essence je crois.
Il ouvre la fenêtre, il ne me regarde même pas et laise tomber son
briquet allumé sur le parquet. Il fait chaud, et tout brûle autour
de moi, je suis à genoux contre un meuble, les mains sur mes
oreilles et je chante.
Un homme frappe avec sa hache contre la
porte. Au fur et à mesure de ses coups, il montre son visage et me
tend la main. '' Vient, vient prend ma main! '' Je ne bouge pas j'ai
peur. Je suis tétanisé et je chante encore plus fort. Mon regard se
pose sur Lisa, elle ne respire plus. Elle ne respire plus! L'angoisse
m'atteins un meuble enflammé tombe à coté de moi je pousse un
hurlement et je cours rejoindre l'homme.


Il me prend dans ses bras et me sors de
la maison. Il dit qu'il va aller chercher mon amie. Je ne lui ait pas
dit. Pas dit qu'elle était morte. Et lui il est mort en voulant la
sauver. Les pompiers arrivent. Ils me parlent mais pourtant je
n'entend rien. J'ai peur, je veux rentrer chez moi. Ils m'emmènent
dans un hôpital je crois. Une femme se présente à moi. Elle se
nomme Marie Claire. Elle dit qu'elle est assistante sociale. Elle me
demande mon prénom. Mais je ne lui répond pas, non je ne parle
plus. Les médecins veulent m'emmener à ce qu'ils appellent le
centre de St Thérésa. Mais Marie Claire refuse,et le lendemain elle
m'emmène loin.





Je m'appelle désormais Marie, fille
d'une bonne du nom de marie Claire. On y vit modestement mais
convenablement, j'ai 15 ans. Bientôt 16, et je me sens différente
des autres. Je fais des sortes de rêves incompréhensibles . C'est
une petite fille, elle pleure et elle me demande de l'aide. Je ne
comprend pas qui elle est. Et il y a un homme, avec une hache qui à
chaque fois tente de détruire une vitre ou une porte. Je me suis dit
au départ que ce n'était que de simples cauchemars pourtant cette
fillette m'intrigue, et depuis quelques temps je la vois alors que je
ne dors pas. J'hésite à en parler avec maman. Pourtant je suis
allée voir un policier, un gentleman de Londres gentils que ma mère
connait bien. Je lui ais tout dit, par gentillesse il a effectué des
recherches pour me rassurer. Seulement, il a découvert que cette
petite fille a bien existé. Il y a de cela dix ans une jeune enfant
du nom de Aléa Spillman, fille de la Comtesse et du Comte Spillman,
morte noyée dans la Tamise. Lorsque j'ai sus ceci mon cœur s'est
arrêté de battre. Je suis allée voir les parents de cette défunte,
car depuis cette découverte mes cauchemars étaient plus fréquents
en dehors de mon sommeil. Ils m'ont pas gentiment reçu, ils étaient
bouleversés je n'ai sus qu'une chose Aléa allait à une fête et
elle a disparu trois jours, ce n'est qu'au quatrième jours qu'ils
ont retrouvés une chaussure sur les bords de la Tamise, et qu'ils en
ont conclu une noyade.


Pourtant mon cauchemar se poursuit, mon
esprit est torturé par la vision de cette petite fille qui me
demande de l'aide. Je crois que je deviens folle. Je suis allée voir
l'inspecteur, il a refait des recherches. En cette même année le
quatrième jours, le jour où l'on a retrouvé la chaussure d'Aléa,
il y a eut un incendie. Un corps d'une petite fille a été retrouvé.
Pendant un moment j'ai crut que ce n'était pas possible. La petite
fille en question n'a jamais put être identifier. C'est horrible,
ses parents ne sauront jamais si c'est bien sur sa tombe qu'ils
viennent pleurer. Pourtant mon cœur me dit que cet incendie et lié
à la noyade de Aléa, et si elle n'était pas morte noyée ?


Après avoir suivit un interrogatoire
avec ma mère, j'ai voulut parler à celui qui avait été condamné
pour avoir mit l'incendie.


Bien sur il y a eut des opposition à
ma requête mais j'y suis parvenue. Lorsque ce que je me suis assise
devant lui, j'ai eu peur. Mais je n'ai rien dit, je lui ait demandé
de me parler de Aléa. Il a eut peur, m'a fait juré de ne rien dire
à la police, puis il m'a tout dit . Quand je suis sortie je me suis
évanouie . A mon réveil on ma appris qu'il s'est pendu dans sa
cellule. Je suis allée voir la mère de la fille qui était avec
Aléa dans l'incendie. Il y avait deux filles. Lisa Hitlman et Aléa
Spillman. Je suis passée devant l'immeuble où il y a eut
l'incendie, une dame m'a reçu. Elle dit qu'une dame inconnue vient
ici poser des fleurs fraiches tous les jours. D'après elle, cette
personne ne doit pas habiter très loin. Mon instinct me pousse à
entrer chez une fleuriste. Elle est à deux pâtés de maisons, je
m'avance vers elle. Je lui dit alors tout simplement le nom de Lisa.
Elle fait tomber ses fleurs me regarde et me raconte. Sa fille a été
enlevée, lorsque l'hôpital a appelé, elle et son mari ont cru que
leur fille était en vie, mais ce n'est pas elle qu'ils ont retrouvé.
Une autre petite fille, qui ne parlait plus. C'est tout, ils ont
alors sut que leur fille a été retrouvé morte dans l'immeuble. A
la suite de cette nouvelle piste je suis allée à l'hôpital où
Aléa a été reçu. Personne n'a voulu me dire, alors je suis
descendu aux archives. J'ai cherché le dossier sur elle, et je l'ai
trouvé.


Je me suis installée à une table et
je l'ai lu. Aléa n'est jamais morte noyée, elle est en vie. Les
médecins pensaient qu'elle ne pourrait jamais plus vivre comme
avant, ils ont voulu l'emmener à St Thérésa. Une assistante
sociale c'est opposé à ce tranfert. Elle a déposé sa démission
et a prit en charge Aléa, elle se nommait Marie Claire.


Je suis rentré chez moi, le dossier à
la main j'ai appelé ma mère et j'ai hurlé. Je lui ais crié dessus
pour qu'elle m'explique où est Aléa, la petite fille qu'elle avait
prit en charge. Mon cauchemar continu alors qu'elle pleure, je vois
l'homme à la hache défoncer la porte. Je presse ma mère, quand
enfin elle crache le morceau. Et elle l'a fait. Je suis tombée par
terre, les larmes aux yeux. La petite Aléa Spillman qui a disparu à
ses cinq ans c'est moi. J'attendais sous le porche de ma maison que
l'on m'emmène à la fête, mais un monsieur m'avait enlevé. Je
n'étais pas seul il y avait une autre fille avec Moi, Lisa. Nous
étions enfermées dans un immeuble et je me souviens du jour où
Lisa et morte, je me souviens de l'incendie.


Après cette révélation, je suis
retournée chez les parents d'Aléa, chez mes parents. Je leur ais
tout raconté, ils m'ont dévisagés puis prit dans leurs bras.


Je m'appelle Aléa Spillman et je vis
avec mes parents dans le manoir des Spillmans.

Caractère
:



Malgré tout ce qui lui est arrivée,
sa perte de mémoire, sa perte de parole, son enlèvement, tout elle
reste une jeune fille douce et aimante. Elle apprécie la vie comme
elle est, ses parents ne savent pas qu'elle est une vampire,
seulement elle reste discrète. Néanmoins elle reste quand même un
peu renfermée sur elle même. Une partie de son esprit reste fermé
aux yeux du monde qui l'entoure, et elle possède une double
personnalité La première c'est l'impression qu'elle donne d'elle
même, l'image d'une jeune fille heureuse, qui malgré les troubles
est fragile mais qui sourit, qui rit et qui profite de la vie. Une
fille parfaite dirait on. Mais son autre personnalité est celle
d'une enfant blessée et distante avec les autres, refermée sur elle
même et son monde. Au début de sa nouvelle vit, de son retour chez
elle, pour s'accrocher et ne pas perdre la tête elle s'est mise à
la musique. D'abord à la flûte, puis elle devint une fidèle
admiratrice du piano, et y joue avec une passion exceptionnelle. Elle
passe la journée dehors, à écouter les musiciens de la rue, elle
s'assoit souvent par terre comme si elle était seule au monde sans
aucunes attaches. Elle reste là assise contre un mur souvent tagué,
et elle chante, oui elle aime chanter et sa voix si belle lui permet
cet affront.

Physique :


Belle, ce qualificatif serait une
insulte à son égard car elle est plus que belle, plus que
ravissante et charmante. Elle est parfaite. Une chevelure mi longue
magnifique, brillante et soyeuse d'un blond éclatant. De légères
petites mèches presque solitaires brunes viennent s'accorder aux
cheveux blond des champs de la jeune fille. Son visage. Si, si
lumineux, un véritable rayon de soleil ancré sur un visage blanc
laiteux, doux, qui dégage un parfum de fleurs exquises. Des lèvres
finement dessinées, des cils fins tout comme ses sourcils. Des yeux
incroyables, uniques, on pourrait passer des heures à les
contempler. Vert,bleu et gris, un mélange tout à fait impossible me
direz vous, mais pourtant c'est bel et bien le cas. Elle n'est pas
maigrichote, ni mince, elle est parfaite. Assez grande en taille? Non
la taille idéale, pour tout vous dire sans qu'elle le veuille elle
est parfaite, du moins tel est son image physique.




Signes particuliers :
(facultatif) Sur son épaule gauche, trois grains de beautés,
alignés en un triangle, le signe de la trinité .



D E R R I E
R E L ' E C R
A N

Prénom :
Raphaëlle


Âge : bientôt 15 ans


PUF : Raphie


Comment avez - vous découvert
le forum?
Longue histoire mdr

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le personnage resté secret pendant tant d'année va enfin faire son arrivée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Après tant d'années, tu n'as pas changé (pv William)
» [Val d'Arryn] Retrouvailles après tant d'années (PV : Ashara)
» Du renfort pour tuer le Démon
» Scénario troisième : " Éboueur ? Et pourquoi pas ramasser les poubelles pendant que vous y êtes ! "
» Pendant le repas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KUROSHITSUJI™ :: jeter et recycler :: Présentations. :: Validées-