AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON RECONSTRUIT LE FORUM, LES COCOS I love you un peu de patience !

Partagez | 
 

 SO HAPPY - pv james (a).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ciel Phantomhive

✓ AVATAR : Alexis Bledel.
✓ AGE : 17 ans.
✓ DOUBLE-COMPTE : à venir ♥
✓ POSTS : 472
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 11/01/2011
✓ AGE : 18

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: SO HAPPY - pv james (a).   Jeu 17 Nov - 19:32

Je ne sais pas vraiment ce qui m'était arrivé. Je n'avais RIEN FAIT. Depuis des mois. Selena avait eu son gosse, un garçon-démon qui répondait au doux nom d'Aaron. Aaron. On croît rêver. Bref, tout allait bien... Pour eux. Avec Sebastian, il ne se passait rien. Mais quand je dis rien, c'est genre, rien de rien. Moi je passait des journées dans le salon, à jouer les baby-sitter avec Aaron... à l'aide ! Rendez-moi ma vie ! J'ai 16 ans, je ne suis plus un gosse qui joue avec les autres gosses et je ne suis pas une vieille qui garde des mioches pour payer sa retraite -d'ailleurs je ne le ferai jamais-. Et lui, bah... il faisait son job. Etant donné qu'aux yeux de la populace locale, j'étais à peu près dix millions de fois supérieure à lui -j'étais noble, il était un domestique, j'étais riche, il était pauvre, etc- le champ de possibilités était assez réduit. Pas de projets de voyage, de mariage, de bébé -BERK !-. C'était ennuyeux. Petit à petit, les choses devaient claires :
Sebastian m'ennuyait.

Heureusement, j'avais des amis. Dont James, si, si. Je m'étais glissée chez lui. j'avais passé à peu près trois heures devant la glace, à arranger ma coiffure, histoire de changer quelque chose, parce métro-boulot-dodo, ça soûle quoi. Déjà j'avais lâché mes cheveux et, si, si, ça faisait une grosse différence. Ensuite, j'avais laissé tomber la robe meringue rose bonbon et j'avais mis un débardeur, un short et des collants noirs transparents. Il ne valait mieux pas sortir comme ça -surtout en hiver- déjà parce que, bonjour le rhume, et surtout je serais direct cataloguée comme vulgaire... et il ne valait mieux pas.

Bref, fin de la parenthèse mode. J'avais besoin d'en parler à quelqu'un. Et James semblait la bonne personne. Pas pour ses talents de réconfort, non, juste parce que ça le faisait chier que je lui raconte ma vie et j'avais envie de le soûler, faut croire. J'avais couru et je lui étais rentré dedans. « Salut ! » Grand sourire style t'inquiète pas c'est normal que je sois là, je suis une squatteuse tu me connais quand même. « Je peux te parler ? Si tu veux pas c'est pareil. »
Quand le psy est encore plus taré que la patiente - si c'est possible (a).

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠

UC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackbutler-rpg.forumgratuit.org/
avatar
James Tyneer

✓ AVATAR : Matthew Bellamy
✓ AGE : 27 ans
✓ POSTS : 333
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 10/02/2011
✓ AGE : 19

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: SO HAPPY - pv james (a).   Sam 19 Nov - 22:41

What Am I to Say ♣ Sum 41
C'était ça, la vie. Une impression d'être vivant ... Vous remarquerez que c'est une phrase parfaitement débile.
Sérieusement. En quelques mois, après des engagements ratés, des absences, la vie avait bien coulé ... Sauf qu'un point n'était pas négligeable : Il était immortel. C'était ça, être démon ♪ Pas de nouvelles de ses anciens alliés, James regardait par la fenêtre avec une certaine lassitude mais un étrange sentiment d'émerveillement. Son ancienne existence ne résonnait que de sang, l'expression "sex, drugs & rock'n'roll" l'aurait presque résumer, si le rock aurait existé au XIXe siècle bien sûr. Les saisons étaient longtemps passées, la terreur d'un certain Oublieur avait disparu, et les quelques meurtres qu'ils avaient fait était apparu dans les journaux avec une sorte d'habitude régulière.
Pourtant, la vie du démon était loin d'être grise : Aaron. C'était ainsi qu'il s'appelait. Aaron Tyneer, ça sonne cool non ? Ce n'était un cousin éloigné, ni un frère, mais son fils. Retour en arrière : James était officieusement "marié" -si c'était le mot ...- avec Selena, donc squatter simplement son manoir. La condition du XIX était d'une logique absolument irréprochable ... -bref- Par conséquent, il pouvait avoir un fils -oui, c'était même parfaitement possible-, et c'était d'ailleurs le cas en ce moment.
C'était avec un véritable amusement que le meurtrier comptait le nombre d'ennemis qu'il avait, faisant une croix à chaque nom qui lui venait sur une feuille. Le résultat était plutôt ... Éloquent on va dire. Au moins le triple d'amis qu'il avait, et beaucoup plus s'il comptait les morts. Quelque part, quand on voyait le nombre d'amis qu'il avait, y avait de quoi se demander ce qu'il voulait au monde : Ciel déjà en source sûre ... La tête posé sur sa paume, James réfléchit sur le cas assez étonnant de la noble : Il avait tué ses parents, avait envie de trucider son petit copain, lui avait pourri la vie et ... Ah oui, il avait bouffé la moitié de sa vie -quinze ans c'est pas rien- niveau mémoire. Personnellement, quand on vous fait ça, on veut la mort au type ! Visiblement, c'était pas le cas de la jeune fille. Bon aussi, en réfléchissant un peu, Ciel était doté d'un sens illogique hallucinant. C'est comme inventer des néons dans un café du XIX siècle quoi (a). Des fois, elle venait squatter chez eux, pourquoi ? Avec le temps, réfléchir sur le cas "Ciel" avait épuisé James, il avait opté pour le jenfoutisme total et se contentait de se dire qu'elle était comme elle était et le reste, c'était pas son problème. Good.

Après un moment à regarder un arbre -il avait rien de mieux à faire, faut croire-, il alla se promener dans ce manoir qu'il connaissait quasiment par coeur. Puis ... PAF. Sans vraiment comprendre, il se retrouva à terre. Super, la maison avait des capacités de téléportation de ses occupants, c'était mesquin ... Il leva les yeux et regarda quelques mèches grises/bleues. Bah tiens quand on parle du loup ...

« Salut ! »

... Le voilà.

« Salut ... »

La voix du mec bien emm*rdé de voir quelqu'un. Il l'a fusilla un moment du regard et se releva. Qu'est - ce qu'elle était ch*ante quand elle s'y mettait ... Damned x__x. Mais après tout, c'était la "nounou" de son fils, autant faire le tout gentil et paraître à peu près social. Mais quand on a buté les parents de celle ci et qu'on lui a défoncé une bonne partie de sa vie, difficile de paraître crédible. Mais le vrai problème, c'est qu'elle était surtout sado-masochiste pour le compter dans son cercle d'ami. Faut de tout pour faire un monde, des cons, des intelligents, des maso, des chiants, ... ♥

« Je peux te parler ? Si tu veux pas c'est pareil. »

Traduction : Ferme là et écoute moi, et si t'a pas envie écoute moi quand même. Géniiiial, de mieux en mieux. Un petit pas pour l'humanité -hum, cette expression est pas super mais bon oô-, un grand pas pour Ciel. James décida à se lever quand même, rester à terre c'est pas ce qu'il y a de plus agréable, et écroula sur un fauteuil qui traînait par là. Pitié qu'elle ne bouge pas tout ses meubles quand elle l'avait fait un jour ... Pitiiiié... Le pire, c'est qu'il avait pas envie de l'entendre parler, c'est peut - être débile, mais il avait pas vraiment la tête à parler. Puis de quoi ? Quel sujet ? Mystère, avec Ciel aussi, tout est possible ... Et c'est vraiment ça le truc flippant à souhait.

« Et si je dis non, il se passe quoi ? »

Toute façon c'est pas comme si j'avais le choix aussi. C'était ça, avoir une pote bornée à souhait. James soupira et posa sa tête sur sa main. La séance d'emm*rdement pouvait commencer ...

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠


    « You're something beautiful, a contradiction. I wanna play the game, I want the friction. You will be the death of me, yeah you will be the death of me. Bury it, I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it. Our time is running out and our time is running out, you can't push it underground. You can't stop it screaming out. I wanted freedom, bound and restricted. I tried to give you up but I'm addicted. » TIME IS RUNNING OUT. MUSE.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ciel Phantomhive

✓ AVATAR : Alexis Bledel.
✓ AGE : 17 ans.
✓ DOUBLE-COMPTE : à venir ♥
✓ POSTS : 472
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 11/01/2011
✓ AGE : 18

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: SO HAPPY - pv james (a).   Mar 22 Nov - 16:27

James avait l'air franchement enthousiaste (c'est de l'ironie) mais je n'en avais pas grand chose à faire. Après à peu près trois heures à me regarder bizarrement, il se lève, alléluia mes frères, et me sort un « Salut... » l'air complètement ailleurs. Peut-être qu'il pensait à son repas, à Aaron -omg- à bouffer Sebastian, aucune idée en fait. Le temps de réaction... « Et si je dis non, il se passe quoi ? » Charles Pasqua... « Il se passe que tu m'écoutes quand même. » La question était de formuler. Bon. Allons-y franchement : « Je m'ennuie. Me dis pas d'aller jouer avec Aaron. Ton gosse est pire que toi. Je crois que ça vient de sa mère... c'est génétique. Bref, c'est Sebastian. Il se passe RIEN ! Il m'ennuie. Me dis pas que tu m'avais prévenue, même si t'as envie de le démonter à chaque fois que tu le vois, tu critiques pas quand je suis là. Quand t'es juste avec Selena, j'en sais rien, moi... OH, ARRÊTE DE ME FAIRE PARLER ! » OK, je pétais un peu les plombs pour rien, surtout que c'était moi qui changeait de sujet à mort, mais bon. Ciel Phantomhive a toujours raison, les autres ont toujours tort... Au moins c'était clair. Bref, qu'est-ce que je raconte moi ?

« Je sais pas quoi faire... t'as une idée ? Monsieur le thérapeute de couple... ALLEZ ON SE REMUE ! » Je savais quel était le problème : j'avais faim. Mais le fait de tuer des gens, ça ne me plaisait que très moyennement. Donc, j'avais la dalle, du coup j'avais des sautes d'humeurs. A l'aide. « Désolée. » Il y avait un truc qui clochait. « Tu peux dire quelque chose, que j'ai pas l'impression de parler aux murs ? » A propos de sautes d'humeurs et de murs -rien à voir, osef- où était Selena ? Pitié, faites qu'elle ne se ramène pas, parce que là j'étais bonne pour passer direct dans l'autre monde pour avoir réveillé le gosse, ou pire, je me prenais son regard réfrigérant ; effet Groenland immédiat garanti. Brrr.

Ok, ok j'arrête mes conneries. ... Bon, en fait si j'arrête j'ai plus grand chose à dire d'intéressant, donc on va continuer les conneries, hein. Donc vous connaissiez la blague du... oh, voilà le petit nouveau Tyneer qui arrive en marchant. Je répète, accrochez-vous bien : en marchant. Il est né il y a trois mois. On lui donne quoi à manger, des vitamines fourrées aux vitamines sauce vitamines ? Enfin, il paraît que c'est normal, ces bestioles grandissent très vite et se reproduisent très vite aussi. Ça me fait affreusement penser aux souris. T'en as deux, au bout d'un mois tu te retrouves avec douze mille souris à tuer. Le parfait film d'horreur, quoi. Enfermés dans un grand manoir lugubre, retenus en otage par des milliards de souris démoniaques. Stop délire, retour sur Terre.

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠

UC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackbutler-rpg.forumgratuit.org/
avatar
James Tyneer

✓ AVATAR : Matthew Bellamy
✓ AGE : 27 ans
✓ POSTS : 333
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 10/02/2011
✓ AGE : 19

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: SO HAPPY - pv james (a).   Mar 22 Nov - 20:11

Haha you're dead • Green Day
C’était ça, avoir une amie qui parle un peu trop. En l’espace de quelques minutes, James avait l’impression de s’être converti en psychiatre ou … Aux gens dans les églises qui écoutent toutes les confessions. Sauf qu’imaginer le en prêtre dans une église à appeler les gens « mes frères, mes sœurs » et faire la messe, la crédibilité se coupe direct. Bref (vous connaissez la série Bref ? Moi non plus, j’en ai juste entendu parler //SORT// Et oui je sais j’ai écris la même chose sur wl u__u’), le démon écoutait plus ou moins attentivement Ciel. Entre les deux, on avait du mal à voir lequel était le plus mature … D’un côté, on avait une gamine qui déballait sa vie, de l’autre un type qui fixait le plafond avec un grand sourire niais. A ce moment précis, c’était presque ambiance d’école maternelle : « Hier bah ma maman elle m’a fait un pull et elle m’a donné une image » « Regaaarde un nuuuage ! » « … Et je vais avoir une maison de poupée à Noël rose avec des poneys papillons », c’était à peu près ce qu’on pourrait presque entendre. Puis à la fin, Ciel péta un câble, ses nerfs se lâchèrent sur James et il la regarda avec un même sourire débile. Elle le critiquait ? Génial … Elle se plaignait de trop parler ? C’était pas lui qui l’avait forcé de venir après tout, c’était elle qui l’avait pris pour un domestique ou un psychologue. Non Ciel, tu n’es pas Amélie Poulain …

« Tu peux dire quelque chose, que j'ai pas l'impression de parler aux murs ? »

Là, il sourit encore plus, et cette fois, il ressemblait grandement au Chat de Chester … D’ailleurs cette image était carrément flippante au passage.

« Bah continue en parlant plus fort t’auras de l’écho. »

Toute façon, si elle faisait ça, elle parlerait toute seule, et vu l’état où elle était ça n’allait pas y changer grand-chose. Sur l’ennui dans un couple, sérieusement, qu’est – ce qui pourrait changer quelque chose ? Des voyages … Connaissant un minimum Ciel et Sebastian, se mettre sur un bateau n’était pas vraiment le truc qu’il préférait, même si James affectionnait cette idée dans l’espoir que le bateau coule. Pour le coup, il se serait assis sur une roche près du rivage en chantant « Haha, you’re dead » de Green Day –pour le coup, il invente aussi Green Day (a)- « As your ship is going down, I'll stand by and watch you drown » ou encore « When your ship is going down, I'll go out and paint the town ».
C’était la gentilesse et la compréhension incarnée ce type, même les Bisounours pouvaient s’en méfier. La concurrence gère la fougère en ce moment ...
Puis Aaron arriva sur ses deux jambes d’un air tressaillant. Qu’il était mignoooon ♥Le bambin alla trouver sa place dans les bras de son père qui regarda la noble avec une moue mi-triste (ironiquement parlant, c’était fait exprès), mi-incomprise.

« Comment ça il est pire que moi ? » il fit un grand sourire, on l’aurait tué … « Je prend limite ça pour un compliment tu sais. »

Sauf qu’avec la logique totalement rationnelle (ironie x2) de Ciel, on ne savait jamais ce qu’elle disait. Fucking mais comment survivait Iceberg nation S dans ce cas quoi ? C’est sûr que quand on sert quelqu’un aussi … Mais vu l'état de Ciel, Toutou Seb devait pas la servir beaucoup ...

« Donc en gros, le cleb… Sebastian ... » autant rester poli même si l’était réaliste (a) « ... ne sait même pas s’occuper de toi ? Mais … Qu’est – ce que tu veux que je te conseille moi … ? »

Il jouait avec les mains de son fils qui riait aux éclats. Scène de jenfoutisme, veux tu m’épouser :3 ? Puis James reprit un air faussement sérieux et posa the question indiscrète :

« Sinon, niveau couple, vous avez eu combien de séances de … Sport de chambres ? »

M’oui … Les spooorts de chambres, autant appeler ça comme ça, puis Aaron était encore une âme « innocente et fragile » (aa). D’un air ignorant et irresponsable, James continua à jouer avec son fils. Ciel, répond, please. Bon, aussi, quand on demande l’avis d’un pervers pour les problèmes de couples, fallait pas s’attendre à des trucs … Chastes, puis heureusement qu’il ne sortait pas des trucs gores comme … Comme ce film où un psychopathe veut faire une chaîne humaine géante en rattachant douze humains entre eux pour faire le plus long système digestif au monde, agrémenté de trucs bien sanglants et … OK, on arrête avec les trucs horribles, même si ce truc existe vraiment.

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠


    « You're something beautiful, a contradiction. I wanna play the game, I want the friction. You will be the death of me, yeah you will be the death of me. Bury it, I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it. Our time is running out and our time is running out, you can't push it underground. You can't stop it screaming out. I wanted freedom, bound and restricted. I tried to give you up but I'm addicted. » TIME IS RUNNING OUT. MUSE.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SO HAPPY - pv james (a).   

Revenir en haut Aller en bas
 

SO HAPPY - pv james (a).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KUROSHITSUJI™ :: jeter et recycler :: Clisterna :: Salon-