AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON RECONSTRUIT LE FORUM, LES COCOS I love you un peu de patience !

Partagez | 
 

 « Fuck all your laws, fuck your power »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aimez vous James ?
OUAIS ! Trop sex ! /SORS/
50%
 50% [ 1 ]
Oui, méga trop la classe *w*
0%
 0% [ 0 ]
Bof.
0%
 0% [ 0 ]
Non, c'est trop un con.
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
avatar
James Tyneer

✓ AVATAR : Matthew Bellamy
✓ AGE : 27 ans
✓ POSTS : 333
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 10/02/2011
✓ AGE : 19

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: « Fuck all your laws, fuck your power »   Sam 14 Mai - 18:34

JAMES TYNEER
« Moi, Moi et Moi »

    James Tyneer
    Who Knows Who - Muse ft. The Street
    ♣ Vingt Sept ans de physique. Après son nombre exact d'années ... Il a arrêté de compter.
    « Fucking fucking fucking fucking little fucking fucking little fucking fucker yeah ! »
    ♣ Démon puissant. Oublieur du premier Event. Un des quatre Nightmare - Teamien [Originale] du second Event
    ♣ Amant de Selena Clisterna
« God was in me !»

    James, c’est un cas social un peu. Un jour il est à peu près social, l’autre jour il te tape sans raison. En fait, James est un sadique. Vous savez un bad – boy. Les gens qui sèment la terreur et la désolation dans le monde. MOUAHAHA ! A vrai dire, à cause de ça, il est connu et ceci nourrit son égo qui se réjouit que des gens parlent de lui. Même en mal. Mais James est une personne incomprise et souvent vite jugée. Bon d’accord il tape tout le monde, et doué d’un humour plus que douteux et d’un sens aigu du sadisme. Mais il se trouve qu’avec ses proches, il est une personne tout à fait aimable … Même si le côté pervers reste. Bon après on s’y habitue et en prend même un côté de qualité. Bah quoi vous préférez quoi ? Un vieux coincé ou ça ? BREF !
    L’excentricité est souvent mal prise dans ce monde où tout le monde doit être opérationnel. Parfait. Or l’homme est un anti – loi, anti – hiérarchie, un rebelle pur et simple. Sa haine est partagée en deux grandes branches : Le gouvernement et la hiérarchie et Sebastian. En fait, James, c’est la personne que tout le monde déteste, enfin la plupart du temps. En fait en gros, il est souvent traité de fou, con, débile, abruti notoire, méchant, sadique mais l’homme est loin d’être un crétin fini … Bien au contraire. Il possède un sens de la ruse qui sait inventer des plans plus tordus les uns que les autres. Vous voulez des exemples ? Bah cherchez tout seul j’suis pas votre mère moi è__é. Il est également un peu masochiste. C'est à dire ? Non il n'aime pas qu'on lui tape dessus sans raison, d'ailleurs essayer une fois de le faire peut être des fois fatal. Non, juste que James, c'est un suicidaire. Un vrai. Un pur. Il peut sauter comme ça, dans une bataille sans juger ces possibilités de survie. C'est peut - être pour ça qu'on le juge de fou des fois.
    Il a la capacité de savoir jouer des instruments. Et oui il ne faut pas se fier aux préjugés ce n’est pas une personne sans cœur qui n’apprécie pas les messages de la musique. Il sait jouer du piano, a une voix absolument magnifique et sait un peu jouer de la guitare [Matthew /SORS/]. James est un être bizarre, plein de mystères et que personne ne comprend donc s’embête à détester. Mais qui n’a jamais rit à un humour noir ou cynique ? Si t’es dans ce cas t’es un extra – terrestre. Première suggestion. En tout cas c’est le genre de personnage dont on distribuerait des claques comme dans un concours des têtes à claques. Phrases assassines et répliques cinglantes se relayent sans cesse pour le plaisir des victimes de son besoin de se foutre du monde.
« Qu’est – ce que tu m’regardes ? T’a un problème ? »

    Malgré ce qu’on pourrait penser d’une personne sadique, James est un homme souvent désiré d’apparence. Du haut de ses un mètre soixante – dix sept, il a tendance à dominer les autres et à les regarder de haut, chose fort pratique pour lui. Comme vous aurez pu le deviner, s’il est connu pour ses crimes, il possède une puissance démesurée et une souplesse étonnante. Sa silhouette élancée se lie parfaitement avec son allure qui inspire bien souvent le danger. Sa démarche est légère et le plus souvent silencieuse. Bah oui arriver en courant ou en sautant à petits bond pieds joints quand on commet ce genre d’actes criminels c’est pas hyper conseillé … Et donne une impression de malade mental totalement cinglé et suicidaire, même si James sait jouer à cela et … ET BREF ! On ne joue pas à la marelle quand on tue en gros .___.
    Malgré que l’apparence de James en gros inspire le respect, il n’est pas vraiment musclé malgré sa puissance vertigineuse, ce qui est parfait pour lui vu sa vivacité et sa rapidité de réflexes. Comme la norme anglaise le veut si on veut passer inaperçu, les costumes sont généralement ce que choisit James … A son plus grand désarroi. Mais bon déjà qu’on est V.I.P en prison pas la peine de s’attirer –encore plus- de regard comme ça, même si des fois il adopte une chemise normale, sobre ou une tenue qui sort de l’antique smooking et qui peut même paraître anarchique des fois. Donc style non défini pour lui déjà c’est ça de fait.
    Passons au visage, souvent, l’appellation qu’on donne à l’homme est un sympathique « Gueule d’ange », le pire c’est que c’est la pure vérité. Cheveux noir comme l’ébène, yeux bleus –étonnant pour un démon- profond et expressif qui varient du bleu océan au bleu ciel en fonction de son humeur, pouvant prendre des nuances de rouges. Souvent, un sourire sarcastique ou sadique traverse son visage, pervers ou désireux pour certaines personnes [Une certaine personne ^^], James fait vraiment angélique, innocent. Tout gentil, adorable. Qui sait qu’il cache un caractère aussi... Atypique.
« C'est plus facile de détester le mal que de l'analyser. »

Je t'aime ... Pas.
♥ - Selena - « Il n'y a que toi qui me comprennes, je t'aime »
+ - Senna - « Fais ton boulot POINT ! »
+ - Ciel - « Assistance D&Co bonjour ? »
________________________________________________________________
[---] - Sebastian - « Mes raisons seront justifiées ... Avec ton sang. »
[--] - Inuyasha - « Un malade en plus. »
[--] - Ichigo - « Toi par contre tu saoules vraiment. »
[-] - Mérédith - « Je m'en fous de ton rang ! »
[-] - Mitsuki - « Y a des manières plus simples de se suicider. »
[-] - Alexis - « Toi t'aimes pas l'argent. »
Si j'oublie ça un jour j'suis trop fort !

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠


    « You're something beautiful, a contradiction. I wanna play the game, I want the friction. You will be the death of me, yeah you will be the death of me. Bury it, I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it. Our time is running out and our time is running out, you can't push it underground. You can't stop it screaming out. I wanted freedom, bound and restricted. I tried to give you up but I'm addicted. » TIME IS RUNNING OUT. MUSE.


Spoiler:
 


Dernière édition par James Tyneer le Jeu 9 Juin - 19:03, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James Tyneer

✓ AVATAR : Matthew Bellamy
✓ AGE : 27 ans
✓ POSTS : 333
✓ A LONDRES DEPUIS LE : 10/02/2011
✓ AGE : 19

feuille de personnage„
✓ RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: « Fuck all your laws, fuck your power »   Sam 14 Mai - 21:25

« Pourquoi remonter la pente si on peut creuser ?»

Stop … La mort gisait devant lui. Un enfant insouciant, voilà ce qu’il avait été. James n’avait que quatre ans et deux corps gisaient au sol dans une mare sanglante. Inerte. « Papa … Maman … » comme disait les jeunes de son âge. Les yeux dans le vide, il en avait marre de revoir ce film macabre. Il tomba à genoux au sol. Les enfants de son âge ne pensaient qu’à leur famille et leur fierté. Les perdre … Dure épreuve. Se retrouver seul … Une difficulté qui s’ajoutait en plus. Il gémit avant s’enfouir son visage dans ses mains. Des voix lui parviennent, il n’entend plus rien. Ils sont morts. Seul ça compte. Seul ça l’assaille. Sa gorge se noua, les larmes continuèrent à couler. Qui les avaient tués ? Qui ?! Les coudes de l’orphelin touchèrent le sol, il continuait à s’arracher la gorge à pleurer. Soudain, une adrénaline monta en lui, sa gorge se dénoua d’un coup. Un cri, puissant et à en feindre le cœur des pires psychopathes fendit le silence tel une lame.
« Noooon ! »

Les années passent, la douleur et la souffrance ressentit l’a transformé. Le regard vide d’émotion, l’obscurité a prit possession de son âme. Il a vendu son âme aux envies démoniaques. Il est immortel, on ne lui avait rien dit sur les démons, mais cette qualité lui déplaisait : Devoir vivre dans cette souffrance. Stop. Marre de cette vie. James se lève, il faisait nuit, on lui aurait donné une vingtaine d’années dans les rues. Un humain passe, une rage entre en James, ses mains se serrèrent, il était faible. Pourquoi au juste ? Son cœur battait fort, son corps quittait la possession de lui-même. Quelque chose le pousse au meurtre. Pourquoi ? POURQUOI ?! Cet humain l’énervait, il avait faim. Il se fond dans l’ombre. Que faire ? Qu’allait – il faire ? Ses yeux prirent une teinte rouge. Qu’est – ce qui se passe ? Tout l’être ne demande qu’une chose. Une seule.
Le sang.
Du sang humain, une âme à voler. La peur prend James, pourquoi il réagissait ainsi ? Qu’une seule réponse s’offrit à lui : Il était démon. Il oublia tout un moment et se glissa derrière l’humain. Il lui accroche le bras et le tire en arrière comme pour le faire tomber. L’homme mord la poussière, le démon regarde le corps qui rampe, le bras tout en sang, un sourire inconnu se glisse sur ses lèvres. Celui du sadique. Il était devenu un tueur à son tour. Il est était fier. Il allait venger sa famille. Il allait leur faire voir ce qu’il a vécu. Un rire de joie s’échappe de sa gorge. Entre ses doigts coule du sang d’un étranger. Il sent une énergie monter en lui. Une âme. Il se nourrit. Souriant, il aimait cette sensation. Il avait commis son premier crime.

« Aujourd’hui dans le « London Press », nouvelle série de meurtres, des cadavres retrouvés mutilés … »
Toutes les semaines le même cinéma. Les meurtres s’enchaînent. James sombre dans la nécessité du sang. Tuer est un jeu. Londres parle de lui, lui et ses crimes. Il aime ça, il est fier de lui. C’est un solitaire dans l’âme, seul et sadique à souhait, connu de tous sous un seul pseudonyme : l’Oublieur. Cet homme qui retire la mémoire à leur victime ou les assassiner avec une sauvagerie encore jamais vu. Il devient une légende dans le culte des Londoniens comme quelqu’un sans cœur. Mais cet organe est – il réellement de glace ?

    « Qui êtes vous ?
    « James Tyneer m’sieur ! »
    Et un arrêt en prison un ! Très vite, ces barreaux deviennent un endroit tout à fait familier pour le criminel. Il est habitué à cette ambiance grise … Toute façon c’est rare qu’il reste plus d’une journée enfermé là dedans : Il arrive toujours à faire quelque chose pour sortir, question d’expérience. Il adopte le sens de la ruse derrière les grilles entre pensionnaires et s’en sort généralement plutôt bien. Le pass V.I.P en prison 54 est vite gagné. On voulu le convertir en balai-brosse mais il refusa et racolla la tâche à son voisin de misère comme il l’appelait. Un petit jeune sans expérience qui semblait effrayer à l’idée d’être entouré de criminels. Un petit vol sur un étalage lui avait valut la prison. Ridicule. Le record du nombre de jours resté en « tôle » n’excédait pas les un mois et demi. Le reste après … C’est une fois dehors que James entendit parler d’une certaine famille de braves gens. Malheureusement pour eux, les âmes lui manquaient.

    Clisterna … Famille totalement tuée sous les soins de James … Ou presque. Lors de cette terrible nuit, le criminel avait été touché par la jeune fille, quelques années à peine et le fait qu’elle pleure ses parents l’avait piqué à vif. Il se revoyait jeune à pleurer à s’en arracher la gorge sur le corps de ses parents. Pourquoi tuer une enfant en fait ? Oui … Pourquoi en fait ? Pour rien. Un sourire compatissant aux lèvres, il l’a regardait tendrement. Pourquoi ne pas se déclarer tuteur à part entière de la jeune orpheline ? Il l’a transforma en démon sans son autorisation, il voulait le faire et n’allait sûrement pas attendre son feu vert. Cette rencontre allait bouleverser prochainement toute son histoire.

    Des années passent, la prison 54 reste vide, les « pions » comme appelle de manière sympathique James les policiers s’agitent. Les crimes s’enchaînent et rien. Pire encore, des rumeurs de mauvais traitements sur personne mineure chez les Clisterna font vite le tour de Londres. Oui vous avez bien compris, James avait trouvé son punching ball personnel. Toutes ses colères passaient sur elle. Mais quand la jeune fille grandissait, un autre sentiment naissait dans le cœur du criminel : L’amour ? Appelons – t – on ça ainsi ? En tout cas, un sentiment de compassion intense était né chez l’homme. Mais malgré ça, il ne cessait de tourmenter la pauvre jeune femme. Selena elle s’appelait. Jeune démone martyrisé par le démon et qui était sous la responsabilité de l’assassin de ces parents. Dure vie je l’avoue.

    James eut le grand malheur de retomber sur quelqu’un qu’il connaissait du passé. Quelqu’un qu’il haïssait plus que tout au monde. Sebastian. Il a fallu qu’il croise de nouveau sa route, lui et sa « lady Ciel » comme l’appelait – il. Les nerfs de l’homme furent mis à l’épreuve … Chose tout à fait inutile puisqu’il se battu purement et simplement avec son rival de toujours. Il sortit victorieux du combat, un sourire narquois au visage. Il l’avait « défoncé » et il était fier de lui. Maintenant, il saurait qu’il ne faut plus le chercher, sa haine envers le démon majordome augmente de plus en plus.

    « … Vous avez aussi pris mon amour … »
    Un regard surpris traversait le visage de James. Selena l’aimait ? Lui qui l’a tourmenté toujours plus chaque jour ? Lui qui lui faisait subir des choses à la limite du viol ? Il fallait le croire. Une joie s’épanouit sur son visage. Il sent quelque chose grimper en lui. Une énergie se délivrer et ravager tout sur son passage.
    La vie.

    Une nouvelle vie s’étend pour James : Il continue à être un criminel comme avant, mais une nouvelle aventure entre dans sa vie : L’amour. Même s’il enchaîne –désespérément- une série de connaissancesnégativesennemispotentiels, sa vie reste adoucit par sa nouvelle famille. De plus, une nouvelle lui parvint : Selena est enceinte, une joie intense se forme en lui. Etait – ce ça le sentiment de la vraie vie ?

    « Coucou c’est nous ! »
    Ciel et Sebastian ? Ses ennemis viennent lui proposer une alliance contre … Les Shinigamis … La haine qu’il éprouve envers Sebastian le pousse d’un côté à refuser, la haine qu’il éprouve envers les faucheurs le pousse à accepter. Que dire ? Que faire ? Pourquoi ? Il décide de prendre sa décision pour donner la réponse plus tard. S’il accepte, quel événement risque de bouleverser encore plus sa vie si mal commencé ? Pourquoi les aider ?
    Parce qu’ils sont démons et unis dans un même but : La mort des Shinigamis.

♥ - ♦ - ♣ - ♠ - ♥ - ♦ - ♣ - ♠


    « You're something beautiful, a contradiction. I wanna play the game, I want the friction. You will be the death of me, yeah you will be the death of me. Bury it, I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it. Our time is running out and our time is running out, you can't push it underground. You can't stop it screaming out. I wanted freedom, bound and restricted. I tried to give you up but I'm addicted. » TIME IS RUNNING OUT. MUSE.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Fuck all your laws, fuck your power »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KUROSHITSUJI™ :: jeter et recycler :: Fiches.-